Actualités

STOP aux sureffectifs à l’école maternelle

En mars dernier, Jean-Louis ROUSSELIN avait écrit à la Directrice des services académiques de l’Education nationale (DASEN), Mme Catherine BENOIT-MERVAN, pour attirer son attention sur le très grand nombre d’enfants inscrits à la rentrée prochaine à l’école maternelle Les Lutins. L’objectif du maire était simple : obtenir l’ouverture d’une classe supplémentaire pour l’école, et passer ainsi à 7 classes à la rentrée 2017/2018.

 

180 enfants sont en effet déjà inscrits pour la rentrée de septembre. Pour les 6 classes de l’école, la barque est très lourde puisqu’on compte 30 enfants en moyenne par classe. Dans ces conditions, il est difficile d’enseigner et de bien s’occuper des enfants. C’est pour cette raison que le maire avait saisi la DASEN.

 

Celle-ci vient de répondre qu’elle ferait examiner la situation de l’école Les Lutins en juin prochain lors d’une commission.

 

Il n’est pas souhaitable que la situation continue à être aussi tendue pour les enfants de l’école maternelle. Jean-Louis ROUSSELIN, en liaison avec les enseignants et l’association de parents d’élèves, maintiendra son extrême vigilance sur le sujet.

 

Rappelons qu’une classe avait été supprimée il y a trois ans par l’Education nationale ; la municipalité s’y était opposée, sachant que les perspectives étaient bonnes pour l’école. Les indicateurs dont dispose la commune (nombre de naissance d’enfants à Octeville-sur-mer, nombre de permis de construire déposés, arrivée de nouveaux ménages…) étaient à l’époque en effet déjà suffisamment éclairants pour prédire qu’une ouverture devrait être rapidement reprogrammée.