Démarches diverses

Médaille du travail

La Médaille d’honneur du travail

Elle est destinée à récompenser l’ancienneté des services effectués par toute personne, salariée ou assimilée, tirant de cette occupation l’essentiel de ses ressources.

La médaille d’honneur du travail ne peut être accordée :

  • Aux salariés qui, en raison de leur profession ou de celle de leur employeur, peuvent prétendre à une distinction honorifique décernée pour ancienneté de services par un autre ministère (médaille d’honneur Agricole, médaille d’honneur Départementale et Communale, médaille d’honneur des Chemins de fer, etc…) ;
  • Aux fonctionnaires de l’État qui sont soumis au statut de la Fonction publique ;
  • Aux magistrats de l’Ordre judiciaire.

La médaille d’honneur du Travail comporte quatre échelons :

  • Médaille d’argent, décernée après 20 ans de service,
  • Médaille de Vermeil, décernée aux titulaires de la médaille d’argent, après 30 ans de service,
  • Médaille d’Or, décernée aux titulaires des deux précédentes comptant 35 ans de service,
  • Médaille grand Or, décernée aux titulaires des trois précédentes comptant 40 ans de service.

Le temps passé dans l’armée française s’ajoute aux périodes effectives de travail, quelle que soit la date d’entrée en fonction chez les employeurs.

Les notices disponibles dans les mairies, sous-préfectures et préfectures doivent être établies en un exemplaire. Le candidat doit impérativement joindre à sa demande un formulaire, avec :

  • la copie d’une pièce d’identité
  • les copies des certificats de travail de chaque employeur ou, dans le cas où l’employeur a disparu, un document prouvant l’activité au sein de l’entreprise (attestation établie par deux témoins et visée par le Maire)
  • une attestation récente du dernier employeur
  • un état signalétique et des services militaires ou une photocopie du livret militaire pour les mutilés du travail, une photocopie du relevé des rentes.

Un diplôme est délivré aux titulaires de la médaille d’honneur du Travail.